• fannyaladenise

La Colonne Vertébrale

Dernière mise à jour : 1 nov.


Vision Globale

Voici notre colonne vertébrale de dos, de profil et de face.



Je ne vous redis pas qu’elle est divisée en plusieurs partie : cervicale, dorsale, lombaire et sacro-coccygienne.

Je vous propose plutôt d’observer les différences



Zoomer et regardez la forme des corps vertébraux, l’orientation des apophyses ainsi que les courbures…



Le Système Osseux :

Maintenant, regardons de plus près : la colonne est formée d’un entassement de corps vertébraux. Entre chaque, il y a des disques intervertébraux, sauf entre l’Atlas et l’Axis ( lien vers l’article OAA ) et au niveau sacro-coccygien


Le corps vertébral a plusieurs parties.


Moi je le vois comme un avion avec :

- l’habitacle = le corps vertébral en vert

- la queue = apophyse épineuse en violet ( c’est ce qu’on peut sentir au milieu de notre colonne)

- et les ailes = apophyses transverses en rose.

Dans le canal médullaire passe la moelle épinère.


L e Système Ligamentaire :


Nous avons donc dans le dos des avions entassés les uns sur les autres !! Pour ne pas qu’ils se blessent, ils sont séparés les un des autres au niveau des corps vertébraux par des disques intervertébraux (en gris).

Ils sont composés de 2 parties :

- le noyau= la partie centrale plutôt liquidienne

- l’anneau= le pourtour plutôt fibreux.

C'est le disque intervertébral qui donne la fameuse hernie discale : le noyau grignote l’anneau suite au non respect régulier des courbures naturelles. Il finit par faire un tunnel, et sortir de l’anneau.

Une info intéressante est que les fibres de l’anneau ne sont pas innervées : c’est à dire que vous n’aurez mal que votre noyau sera arrivé au pourtour de l’anneau, prêt à sortir… Ce qui explique que ne sentiez rien jusqu’à ce que…

Article sur la manutention: https://www.harmonyz.fr/post/la-manutention-pourquoi


Comme dans toute articulation, il y a de nombreux ligaments pour que le tout tienne ensemble. Je vous laisse les admirer en bleu de profil et de dos.


Le système musculaire :

Nous allons maintenant voir le système musculaire. Je vais déshabiller notre cobaye de la peau vers les profondeurs. Il y a beaucoup de muscles...

En superficie voici de gauche à droite : le grand dorsal en bas qui va des crêtes iliaques jusqu’aux bras (et oui!) ; le trapèze ; les dentelés postérieurs sup et inf ; les petits et grands rhomboïdes ( des épineuse aux omoplates)

Continuons notre strip-tease musculaire : à gauche, le longissimus du thorax ; en 3 l’épineux du thorax, en 4 le multifide et tout au fond, image 2 où il n’y a pas de bleu, les muscles de vertèbres à vertèbres : les court et long rotateurs du thorax.


Je ne vous ai parlé que des muscles centraux ; mais vous avez pu observer qu’il y en d’autres sur les côtés.

Les grands muscles sont plutôt destinés à créer du mouvement et les petits profonds sont plus la pour la posture : la tenue de notre colonne. Ils peuvent accueillir de nombreuses contractures.

Je détaillerai les mouvements dans un futur article qui concernera l’ergonomie.

Articles complémentaires au niveau de la musculature : Les abdominaux ; Le psoas et le diaphragme.


Le système neurologique :

Nousavons vu que la moelle épinière passait dans le canal médullaire. Elle est en bleu dans les 2 premières images et en jaune doré dans la 3ème.

Les nerfs rachidiens partent de la moelle et sortent sur les côtés pour venir former ensuite les plexus et innerver notre corps. La 4ème image vous le met en évidence. Vous pouvez ainsi facilement imaginer comment une hernie discale va pouvoir comprimer un nerf (sciatique etc...)


Un muscle profond qui se contracte du côté d’une vertèbre va resserrer les ailes des avions dessus et dessous. Il y aura donc moins d’espace pour le nerf qui sort à cet étage.

C’est un autre mécanisme qui peut entraîner des névralgies type sciatique, cruralgie ou bien en haut névralgie cervico-brachiale.

Le système vasculaire :

Regardez en premier lieu la proximité entre la colonne vertébrale et nos gros vaisseaux : aorte et veine caveinférieure.

Puis regardez comment le système vient vasculariser chaque étage de la colonne.




Voilà l’anatomie de notre colonne vertébrale.

Elle permet posture et mobilité. Elle accueille protège notre moelle épinière qui transmet l’influx nerveux du cerveau à sa destination.

J’ai envie de rajouter que c’est également notre axe dans lequel l’énergie de la Terre et du ciel circule…


Quand nous sommes voûtés, c’est plus confortable pour certains car il n’y a aucun effort musculaire à faire: nous tenons sur l’élasticité de nos ligaments.

Un dos droit, soit le respect de nos courbures naturelles, nécessite une contraction musculaire tonique de nos muscles profonds, il demande donc un effort.

Par contre il est garant d’une bonne circulation de l’énergie, ainsi que d’un bon vieillissement de nos disques et de nos apophyses articulaires.

Dans la société actuelle qui est très « canapé » ce n’est pas souvent le cas… Nous verrons dans l’article sur l’ergonomie les conséquences du non respect des courbures naturelles…

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout