top of page
  • fannyaladenise

La Scoliose

Dernière mise à jour : 11 avr.


L a #Scoliose :

A lire ou à regarder en vidéo: https://youtu.be/Tm0vSVshzgs


C’est une déviation de la #colonne dans les 3 plans de l’espace : nous connaissons bien le fameux « S » mais il n’y a pas que ça…

Cette déviation est non réductible à plat ventre contrairement à l’attitude scoliotique ou tout disparaît.


En effet, il y a souvent également une inversion de courbure, c’est à dire une tendance au creux dans la zone dorsale (qui est plutôt en rond d’habitude : la cyphose dorsale) ainsi qu’une rotation de la colonne qui entraîne les côtes et peut entraîner la fameuse gibbosité. C’est elle que recherche le médecin quand il vous demande de vous pencher en avant et de dérouler tout doucement….


D’où vient cette scoliose ?

Elle peut être d’origine neuromusculaire dans le cadre d’une maladie type myopathie par exemple, ou bien osseuse suite à une différence de longueur de jambes ou bien à problème de croissance vertébrale, un tassement ostéoporotique ou autre...


Chez l’#adolescent, elle est la plus part du temps idiopathique selon la médecine, c’est à dire que nous n’en connaissons pas l’origine.

Mais justement c’est de ça dont j’ai envie de parler…

Parce que j’ose penser qu’il y a une mais qu’elle n’est pas identifiable par les examens médicaux.


Je pense (ça n’engage que moi) qu’une des causes est : des tensions asymétriques dans les tissus « mous » qui vont tirer les vertèbres vers la déformation scoliotique ou bien modifier la position du bassin et ou du crâne et entraîner cette adaptation de la #colonnevertébrale.


Sur cette image, vous devez voir la torsion du bassin qui regarde vers la gauche de la personne représentée.

Etant donné que le corps se débrouille pour que le regard soit à l’horizontale et dans l’axe, la colonne effectue une ou plusieurs rotations vers la droite (entre autres mouvements), réparties sur différents niveaux pour compenser.


Au bout d’un moment, cette position se structuralise, c’est à dire que les raideurs sont telles que la colonne ne peut plus se redresser.


La médecine prévoit des séances de #kiné avec postures et étirements pour garder un maximum de souplesse et de mobilité avec si besoin des corsets ou plâtres pour limiter une l’évolution trop importantes.

En dernier recours, il peut également y avoir une arthrodèse de colonne soit la fixation chirurgicale.


C ’est super ! Car cela permet vraiment de contrer l’évolution.

Mais qu’en serait-il si nous ajoutions, une recherche de l’origine ? D’aller voir dans le corps qu’est-ce qu’il l’emmène dans cette position ? Et bien sûr de voir ensemble de quoi il a besoin pour retourner vers la symétrie…

Il y a pleins d’origines et de localisations possibles :

- posture des pieds asymétrique

- tension dans le bassin créant une torsion ou autre

- tension musculaire, articulaire dans la colonne

- tension viscérale ayant une action sur la colonne ou le bassin

- asymétrie crânienne (lien avec l'orthodontie possible, frein de langue...) etc.

articles complémentaires :


Et je vous encourage aller chercher par les soins qui vous paraissent les plus appropriés pour vous.

De mon côté, par ma pratique en Thérapie Cranio Sacrée de l’école Upledger, je vais me mettre à l’écoute de votre corps pour sentir ce qui l’emmène dans cette position de la tête aux pieds, que ce soit structurel et ou émotionnel et ensuite je vous accompagne à le libérer. Je suis également formé à la prise en charge des troubles oro-myo-fonctionnels (cliquez pour avoir plus d'infos) (bouche, muscle, fonction) avec ou sans freins restrictifs avec l’institut au sein en douceur.

Mon expérience passée de kiné est un fort atout en plus !

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page