• fannyaladenise

« C’est mon corps qui me dit que j’en fais trop ».


« C’est mon corps qui me dit que j’en fais trop ».

Voici ce que m’a dit une patiente à propos de ses douleurs crâniennes…

Que lui ai-je répondu à votre avis ???

Mais si je vous enlève vos douleurs, alors comment allez-vous savoir quand vous avez atteint vos limites ? Et qu’est ce qui va se passer ensuite ?

- Que faites-vous quand votre corps vous dit stop ?

- Et bien je m’arrête et je me repose mais la douleur ne diminue pas : elle continue à monter.

- Alors il faut qu’on négocie avec votre corps : vous vous engagez à arrêter avec un petit signal et il s’engage à se détendre dès que vous vous reposer.

- D’accord ça me va »

Et ensuite installée confortablement sur la table, en Thérapie Cranio Sacrée, nous négocions cela avec l’endroit de mémoire tissulaire d’un moment où le signal a du être très fort pour être entendu.

La douleur accepte de s’éteindre.

Puis, nous imaginons un moment où la patiente en fait beaucoup. Le signal se déclenche doucement, elle écoute et se repose. Le signal s’éteint tout de suite sans entrainer de douleur !

Et vous, comment cela se passe-t-il quand votre corps vous dit que vous en faites trop ?

1 vue0 commentaire

N'hésitez pas à  créer un compte pour recevoir mes nouveaux posts par mail.