top of page
  • fannyaladenise

Il Faut, Je Dois

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023


Il Faut, Je Dois…


Ce titre me fait soupirer… de non envie… d’ailleurs je n’ai pas envie d’écrire cet article mais « il faut, je dois... »


Il est synonyme de #contraintes, #obligations qui sont l’inverse de la #liberté. Je ressens de la pression à cette idée….


Certaines #pressions sont utiles : bien dosées et à bon escient, elles peuvent nous pousser à nous surpasser.

Par exemple, avec Uni’T nous avons choisi de proposer une journée Voyage au coeur de Soi toutes les 4 afin d’offrir ce que nous sommes à celles qui le choisiront à chaque saison.

J’adore ce projet, et surtout avec ces femmes que j’aime tant.


Mais… et oui, il y a un hic pour moi !!!

Je suis habituée à travailler en individuel : un client (ou éventuellement deux si c’est un enfant avec ses parents) et moi même ! Mais là, ça sera plutôt 8 femmes et nous mêmes ; soit du collectif et donc quasiment l’inconnu pour moi…

Pourtant j’ai #choisi de relever le défi car cela résonne en moi.

Et la date approche alors je dois trouver.

C’est donc un « je dois » que j’ai choisi. L’échéance met la pression de la réalisation mais c’est une pression stimulante pour m’obliger à sortir de ma zone de confort.


Je me suis posée hier avec cette intention : partir de ce que j’ai en moi pour créer un temps collectif pour cette journée. J’avoue m’être surprise car quelque chose de plaisant est né ! Maintenant il n’y a plus qu’à tester !!!

D'ailleurs, j'en profite pour vous mettre le lien vers plus d'information sur ce temps futur: https://www.harmonyz.fr/post/une-journée-au-coeur-de-soi



A l’inverse, il y a des « il faut je dois » que nous ne choisissons pas. Comme par exemple le ménage pour moi, ou bien faire les courses ou bien d’autres choses indispensables dans cette vie sans être passionnantes et qui prennent du temps !

A ce niveau, j’ai déjà éliminé un maximum de choses non essentielles pour moi afin de ne garder que ce qui est vraiment indispensable. Ça limite la quantité !!!

Et ensuite, je m’offre le luxe de choisir quand et comment je vais le faire. Ce qui fait que dans ce « il faut je dois », je n’ai pas le choix de le faire, mais par contre celui du comment !

Pour le ménage par exemple, j’attends que le manque de propreté soir suffisamment désagréable pour moi pour que cela me pousse nettoyer. Alors je prends plaisir à le faire en musique ! Ce n’est plus une corvée mais un besoin !! Et comme je suis tout le temps pieds nus, ma peau est vite alertée !


Cela fonctionne assez avec les enfants :

« Ok, tu ne veux pas mettre tes chaussures ? Je comprends, tu préfères tes baskets ou tes bottes ? »

En vrai dans cette exemple on reste pieds nus chez moi !!!

Mais vous voyez ce que je veux dire !!


Pour le regard de mes collègues d'Uni'T: https://unitmdl.jimdofree.com/2023/11/22/il-faut-je-dois/

Mots-clés :

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page