top of page
  • fannyaladenise

Mon talent, ma zone de génie, mon ikigaï


Nous entendons souvent parler de #missiondevie.

A ce terme, je préfère zone de talent, de génie ou #ikigaï. Bref, ce pour quoi je suis douée!!


Je vous propose de prendre un temps de recul sur votre vie pour voir quel quel est votre ikigaï.

Un indice peut vous aider: quand vous étiez jeune: qu'est ce que vous réviez de faire???

Cette question me paraissait farfelue: pompier? sauveteur? maitresse? chanteuse? Nous avons tous eu ces rêves.

Mais en vrai, quand j'ai commencé à me poser la question de ce que je voulais faire, ce n'est pas ça qui est venu. Et finalement je me suis rendue compte que la question était très pertinante!!


Je vous raconte mon histoire et vous propose de faire un chemin de pensée parallèle pour découvrir ou redécouvrir votre zone de génie et surtout, voir si vous la mettez au service du monde aujourd'hui!


Ado donc, je voulais aider les gens à retrouver leur #autonomie dans la vie. A cette période, je le voyais sur le plan #physique après une #maladie, un #accident créant du #handicap.

Le métier d’#ergothérapeute correspondait parfaitement à cela. Mais après un stage pour découvrir le métier, j’ai décidé que non car j’avais peur de ne pas y arriver à cause du besoin d’être très bricoleur.

Du coup, j’ai choisi le métier de #masseurkinésithérapeute qui me semblait assez proche.


C’est parti pour la première année de médecine et 3 années d’études de kiné !


- 10 ans de salariat :

J’ai commencé par travailler en salariat dans des centres de #rééducation comme le Centre Médical de l'Argentière, les Massues, Germaine Revel puis j’ai passé du temps dans le milieu du #polyhandicap que j’ai adoré avec La maisonnée et plusieurs Maison d'Accueil Spécialisées.

Ce milieu m’a montré que, quand on ne peut pas parler avec des mots, il y autre chose qui se passe et j’ai eu envie de creuser ça : comment communiquer plus profondément avec l’être qui est en face de nous

Soit dit en passant, j’ai choisi des établissements où il n’y avait pas ou peu d’ergothérapeute et ai fait le travail qu’il y avait à faire !! ;-)


J’ai choisi de quitter le salariat car ,en tant que perfectionniste, je n’arrivais plus à trouver une satisfaction dans mon travail car était rongée par ce que j’aurai aimé pouvoir faire.

Et je me suis dit : si je suis autonome et que je ne suis pas contente, ce sera de ma faute et je n’aurai qu’à modifier ce qui ne me convient pas…


- 5 ans de libéral :


Je me suis donc lancée dans le libéral, toujours en tant que kiné. J’ai découvert les pathologies que je pensais ennuyantes car pas assez compliquées comme la lombalgie, les tendinites, les scolioses, les fractures, les entorses etc. Et je me suis prise au jeu de chercher le pourquoi du comment.

Car c’est ça que j’aime moi, chercher la cause pour comprendre et voir ce qu’on peut faire !


Et je me suis rendue compte qu’en fait c’était bien plus compliqué (et donc intéressant) que ce que je pensais !!!


Il faut que je vous explique comment fonctionne la kiné :

Au premier rdv, on effectue un bilan du problème de la personne. C’est à dire que si le patient a un problème de genou, nous devons faire un bilan qui va de la hanche à la cheville : articulation au dessus et en dessous. C’est notre enseignement mais aussi le contrat avec la sécu.


Ah oui, les kinés signent une convention avec la sécurité sociale et s’engagent dont à la respecter en échange de la possibilité pour les patients d’être remboursés ainsi qu’une prise en charge de 10 % des cotisations de l’assurance maladie.

Donc la convention nous dit, quelles techniques nous avons le droit d’utiliser, le nombre de séance et ce que nous sommes autorisés à regarder.


Et en fonction de ce bilan d’une partie du corps nous décidons du traitement ce cette partie du corps.

Et oui, la kiné découpe les patients…


Seulement, au fil du temps, j’ai bien vu que parfois l’origine du problème n’est pas toujours dans ce qui m’est autorisé à faire :

- le corps étant une unité fonctionnelle, l’origine du problème peut être bien plus loin qu’au dessus ou en dessous ;

- les #émotions ayant une répercussion sur le corps, l’origine peut être émotionnelle ;

- la structure étant d’abord #énergie, l’origine peut être dans les champs énergétiques…


En même temps, j’ai effectué ma formation de #thérapiecraniosacrée selon l’école #upledger qui m’a mis en valeur tout ça.


- cohabitation :


Du coup, j’ai travaillé pendant ces années en étant partagée à l’intérieur de moi :

- respecter les règles concernant la kiné, la convention avec la sécu, le pourquoi des patients qui venaient me voir : car eux venaient pour de la kiné prise en charge par la sécu avec pour certains un investissement personnel sur le travail à faire, pour d’autres non…

et du coup des prises en charges qui s’éternisent, voir qui sont chroniques, des délais d’attente interminable, l’incompréhension de certains qui veulent des soins tout de suite car ils souffrent mais mon planning plein plusieurs mois à l’avance


- la connaissance et l’envie d’aller jusqu’au bout des choses pour régler le problème définitivement et permettre à la personne d’avancer dans sa vie ! Mais non pris en charge et nécessitant donc un choix du patient et surtout un investissement personnel.


Et surtout, l’incompatibilité des deux sur le plan légal car ce travail que je propose actuellement est considéré comme de la dérive sectaire par l’ordre des kinés… car non reconnu scientifiquement d’après eux. Et donc risque de perdre mon droit d’exercer la kiné, de payer une amende ou pire…


- Choix : la #thérapieholistique :


en septembre 2021, pour de multiples raisons, j’ai décidé de me libérer des contraintes et d’offrir ce que je veux, ce que je suis aux consultants qui viennent me voir.

Et j’accompagne ceux qui le souhaitent vers se connaître, se comprendre, et se prendre en main.


Finalement on retourne au souhait de la petite fille qui voulait donner de l’autonomie aux gens !!!Mais de façon plus large ! Etre un être autonome!!!!


Et au passage, c'est aussi ma propre autonomie que j'ai gagné!!!



Voilà, c'était un peu long mais peut-être que cela va vous donner envie de retracer votre histoire et de voir où vous en êtes par rapport à votre souhait d'enfant!!

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page