top of page
  • fannyaladenise

La Douleur Aïgue


C’est un signal de notre corps pour nous dire que quelque chose ne va pas et qu’il faut réagir.

Exemple : ça brûle : il faudrait peut-être enlever ma main du feu…

La douleur aiguë est donc , à la base, un système de protection, une information d’un besoin de notre corps.

Quel est maintenant notre rapport à la douleur ?

- Nous cherchons souvent l’origine de cette douleur à l’extérieur en premier : "il y a-t-il quelque chose qui me fait mal ?" et résolvons cette situation.

- Mais s’il y a rien à l’extérieur ? La douleur est plus difficile à comprendre et à accepter.

Il peut arriver dans ce cas que nous la cachions avec des solutions pharmaceutiques. La douleur n’est donc plus ressentie. Ouf, je peux continuer ma journée ! Mais l’origine n’a pas été traitée…

Il peut aussi arriver que nous nous battions contre cette douleur : que nous cherchions des moyens thérapeutiques pour la faire cesser : chaleur, massage, rdv avec un thérapeute etc. L’origine peut être trouvée et traitée de cette manière.

Mais l’idéal, ne serait-il pas d’accepter cette douleur, de rentrer en contact et communication avec elle pour chercher quel message intérieur souhaite-t-elle nous donner ? De quoi notre corps à besoin? Pour cela, il faut lâcher prise et aller à la rencontre de cette douleur par l’attention et accueillir ce qui se présente.

C’est comme ça que fonctionne la thérapie cranio-sacrée upledger: aller à la rencontre de la mémoire qui souhaite s’exprimer par le symptôme et l’écouter !

Mais avec une grande dose de lâcher prise et une autre de connexion à son corps nous pouvons le faire seul...

35 vues0 commentaire
bottom of page