20210520_142105.jpg

Accueil

Une fois que l’on se connait, on n’est plus victime de ce qui se passe, mais complice et acteur.

On peut observer ses réactions, ses sentiments, les comprendre. Avoir de la compassion pour Soi et de la confiance dans ses capacités.

Cela permet vraiment de faire la différence entre ce qui vient de moi, de mon histoire, et de ce qui vient de l’Autre.

D’ailleurs, l’Autre est toujours notre miroir… Il nous montre nos points à améliorer…

Je reviens à l’Accueil. Si je me connais, je peux observer ce qui m’appartient et ce qui appartient à mes compagnons de route. Je ne suis plus victime de mes réactions : je peux les accueillir. Si elles ne me conviennent pas, c’est un signe car il y a encore un aspect de moi-même qui demande de l’attention…

 

Accueillir ce qui est, nos sentiments, nos sensations, nos comportements, nos croyances ; sans jugement : lâcher prise… Ne pas lutter.

Pour le lâcher prise, le Taï chi est une très bonne école… pour l’Accueil également.

J’ai envie là d’introduire l’Intuition.

L’Intuition, c’est capter un signe interne ou de l’univers et l’écouter. Ensuite on peut faire le choix de la suivre ou non.

Pour cela, il faut encore et toujours se connaître et être disponible pour reconnaître ces manifestations…

Je crois qu’à ce moment-là, on peut trouver son chemin, celui pour lequel on s’est incarné dans cette vie et accomplir notre mission ou nos missions…

Et là franchement, c’est le Bonheur de se sentir, aligné, à sa place, en utilisant les talents ou dons qui nous ont été offerts dans cette vie….

miroir.jpg
intuition.jpg